Mûrier

Morus / Mulberry

Arbre pouvant mesurer jusqu’à 15 mètres de haut. Fait partie de la famille des moracées. Les feuilles sont de forme ovale et ont souvent de gros lobes (qui les font ressembler à des mitaines ou des gants). Le dessous des feuilles a des poils blanchâtres sur les veines. Produit des petits fruits drupes de couleurs différentes selon la variété. 290

CARACTÉRISTIQUES

Type : Arbre
Hauteur : 8-15 m
Largeur : 6-10 m
Rusticité : Zone 3-4a
Années avant fructification : 4-5 ans
Exposition : Soleil
Sol : Moyen
Propagation : Semence (méthode peu courante), bouturage par tige, greffage.

QUELQUES VARIÉTÉS

Mûrier blanc, Mûrier blanc pleureur, Mûrier rouge.

FRUCTIFICATION

  • Sur bois de l'année 326

UTILISATION

  • Utilisation : Ainsi, on retrouve des fruits mûrs blancs, roses, mauves et même presque noirs. Ils sont délicieux mais ils doivent être consommés frais et rapidement. Le fruit se cuisine en gelées, confitures, salades, tartes, jus, boissons, shrubs, cheongs, tartes, gâteaux, clafoutis, sorbets.
    Utilisé dans la fabrication de la soie car les feuilles sont très appréciés des vers à soie, d’anciens écrits font état de la facilité à laquelle cette industrie aurait pu s’implanter là où il abondait.

PLANTATION

  • Planter un arbre - Larry Hodgson : Dans cette vidéo Larry Hodgson nous donne les meilleures techniques pour planter un arbre.
    7

POLLINISATION

        TAILLE

        • (Fin de l'hiver, lorsque l'arbuste est en dormance) : La taille s'effectue habituellement à la fin de l'hiver, en période de dormance de l'arbuste, c'est-à-dire de la fin février jusqu'à l'ouverture des bourgeons. Cependant, plus la taille est effectuée tôt en saison, plus la vigueur de l'arbre est stimulée. De même, plus les interventions sont tardives, plus la vigueur est modérée, ce qui est plus approprié pour la taille des arbres dont on veut diminuer la vigueur.

        PROPAGATION

        • Bouture ligneuse, aoûtée (Fin de l'hiver - Printemps) : Les boutures ligneuses proviennent de tiges dormantes et matures à la fin de l'automne, en hiver ou au début du printemps. Les plantes sont généralement complètement dormantes et ne présentent aucun signe évident de croissance active. Le bois est ferme et ne se plie pas facilement. Les boutures de bois dur sont le plus souvent utilisées pour les arbustes à feuilles caduques, mais peuvent être utilisées pour de nombreux conifères.

          Les boutures de bois ligneux se récoltent pendant la saison de dormance (mi-automne jusqu'à la fin de l'hiver) après la chute des feuilles, en évitant les périodes de grands froids (température en bas de -5°C). Le meilleur temps est juste après la chute des feuilles ou juste avant le débourrement des bourgeons au printemps.

          1. Sélectionnez des boutures de l'année, saines et vigoureuses et situé le plus près possible des racines.
          2. Évitez de récolter des boutures sur des branches trop vieilles ou trop petites.
          3. Si le bouturage se fera ultérieurement prenez le temps de mettre les boutures dans un sacs de plastique avec un linge humides à l’intérieur pour éviter leur dessèchement. Mettre les sacs de boutures a l'ombre et les manipuler avec soin. On peut aussi mettre dans une glacière pour de plus longue période tout en évitant leur contact direct avec la glace. Prenez note que plus vous bouturez rapidement meilleures sont vos chances de réussite.
          4. Prélevez une tige de 12 à 15 cm, avec au moins 3 yeux (idéalement 4), en coupant perpendiculairement en dessous d’un bourgeon.
          5. Couper au-dessus d'un bourgeon en haut, avec une coupe en pente pour évacuer l'eau et pour rappeler quelle extrémité est le haut.
          6. Retirez l’extrémité, la partie haute plus tendre.
          7. Supprimer les bourgeons de la partie souterraine
          8. Faite une entaille longue d’environ 1 à 2 cm sur un ou 2 côtés, destinée à mettre à nu les tissus internes tels que l’assise cambiale. Cette pratique réduit sensiblement les risques de pourriture dans le substrat et permet l’élimination de la sécrétion gluante qui se forme à la base. C’est aussi une manière d’accroître la surface d’où s’initient les racines.
          9. Transplanter la bouture dans un substrat aéré, léger et poreux. Le substrat doit maintenir une teneur en eau suffisante, mais sans excès.
          10. Laisser 10-12 cm entre les boutures et 15 cm entre les rangées.
          11. Arroser régulièrement les boutures. Les plants ne supportent pas la sècheresse, ne serait-ce qu'une fois (éviter la fanaison et les pourritures).
          12. Les boutures doivent être laissées en place jusqu'à l'automne en veillant à ce qu'elles ne se dessèchent pas pendant les périodes sèches de l'été. Une fois les racines formées vous pourrez les transplanter.
          12
        • En savoir plus sur la propagation de ce fruitier.

        Retour au menu