Cerisier sucré, doux

Prunus avium / Sweet cherry

CARACTÉRISTIQUES

Type : Arbre
Hauteur : 10-15 m
Largeur : 0 m
Distance : 3,5 m
Rusticité : Zone Selon variété
Années avant fructification : 3-5 ans
Exposition : Soleil
Propagation : Semence, bouturage par tige, marcottage en cépée (buttage), drageon (méthode peu courante), greffage.

QUELQUES VARIÉTÉS

Cerisier Bing, Cerisier Colt, Cerisier Lapins, Cerisier Napoléon, Royal Ann, Cerisier Rainier, Cerisier Sam, Cerisier Sandra Rose, Cerisier Stella, Cerisier Sweetheart, Cerisier Van, Mahaleb, Cerisier St-Lucie, Merisier, Cerisier Mazzard.

      PLANTATION

      • Planter un arbre - Larry Hodgson : Dans cette vidéo Larry Hodgson nous donne les meilleures techniques pour planter un arbre.
        7

      POLLINISATION

      • Les cerisiers sucrés (Prunus avium) nécessitent la présence d’une autre variété de cerisier sucré pour favoriser la pollinisation. 33
      • Chez les cerisiers à fruits doux, tous les cultivars sont autostériles à l'exception de Vandalay, Tehranivee et Stella. De plus, quelques cultivars sont incapables de féconder certains autres. Quant aux cultivars autofertiles, ils peuvent féconder tous les cultivars de cerisiers à fruits doux. 254
      • Tableau des groupes d'incompatibilité chez les cerisier doux :




        Il existe de nombreuses variables empêchant l’autofécondation chez les plantes. L’auto-incompatibilité peut être due à la morphologie de la fleur : positionnement des étamines par rapport au pistil par exemple. Mais chez un grand nombre d’espèces fruitières (cerisier doux, amandier, pommier, abricotier…), elle est d’origine génétique. Cette auto-incompatibilité d’origine génétique repose sur des gènes d’incompatibilité (S) existant sous forme de nombreux allèles (S1, S2, S3...) et s’exprime lorsqu’un grain de pollen essaie de féconder une fleur. Si un grain de pollen se pose sur le pistil de la même fleur, un processus biochimique empêche le pollen de terminer son développement et de féconder l’ovule. Ce processus biochimique repose sur des réactions enzymatiques qui sont encore mal connues et à l’étude chez de nombreuses espèces fruitières. Consulter le Tableau des groupes d'incompatibilité chez les cerisier doux
      • En savoir plus sur la pollinisation de ce fruitier.

      FLORAISON

      • 8 raisons pour lesquelles votre arbre fruitier ne fleurit pas : Si vous avez un arbre fruitier et que vous vous demandez pourquoi il ne fleurit pas ou n'a pas encore fleuri après quelques années, voici 8 raisons qui pourraient l'affecter.
        46

          TAILLE

          • Taille après floraison (Mai-Juin) : La taille des arbres fruitiers s'effectue habituellement au printemps, en période de dormance de l'arbre, c'est-à-dire de la fin février jusqu'à l'ouverture des bourgeons. Cependant, plus la taille est effectuée tôt en saison, plus la vigueur de l'arbre est stimulée. De même, plus les interventions sont tardives, plus la vigueur est modérée, ce qui est plus approprié pour la taille des arbres dont on veut diminuer la vigueur.
            De plus, il est préférable de reporter la période de taille apres la floraison pour les arbres sensibles à des maladies prépondérantes et difficiles à contrôler (ex. : poiriers, pruniers, cerisiers). 39
          • Taille et conduite des pruniers, cerisiers, abricotiers et poiriers - Richard Dufour et Stefan Sobkowiak (Mai-Juin) : Dans cet atelier sur Zoom Richard Dufour et Stefan Sobkowiak prennent les questions des participants du groupe facebook (Arbres Fruitiers Québec) et discutent de la taille et conduite des pruniers, cerisiers, abricotiers et poiriers.
            5

          PROPAGATION

          • Semences stratifiées (Printemps ou automne) | 90-120 jours à 4°C : Pour germer tous les arbres tempérés, ont besoin d’un temps au froid et à l’humidité pour pouvoir germer. Ce temps de froid et d’humidité, une fois qu’il est terminé indique que l’hiver est terminé et donc ils peuvent germer sans problème. C’est cette période de froid et d'humidité qui est appelée la stratification. La stratification permet de briser la dormance, et de démarrer le processus de germination.
            IMPORTANT : Prenez note qu’un plant issu de pépins ou d'un noyau ne sera pas identique, sauf execeptions, à l’arbre original. Seules les variétés autoferitles ont plus de chances d'être identique si ceux n'ont pas subi de pollinisation croisée. 15
          • Greffe - Écussonnage en T (Fin d'été - Début automne) : L'écussonnage en forme de T (T budding) est la méthode préférée pour la multiplication des arbres fruitiers surtout pour les fruitiers à noyaux. La réussite de l'écussonnage repose en grande partie sur le degré de maturité du bourgeon de l'écusson et la facilité avec laquelle l'écorce du porte-greffe se détache facilement du tronc. Cette dernière condition se réalise quand le sujet est en végétation active. Dans la plupart des régions fructicoles du Canada, on réussit le mieux en écussonnant sur pommier au mois d'août et sur prunier, cerisier et pêcher entre fin juillet et début août. Utiliser un écusson avec bourgeon actif bien formé (bois vert). 28
          • Marcottage aérien (Printemps) : Le marcottage aérien est une méthode de multiplication végétative des plantes, généralement utilisée sur des arbres ou des arbustes âgés, des plantes dont les branches ne peuvent être abaissées jusqu'au sol pour un marcottage classique (Marcottage au sol), ou des plantes dont le bouturage est difficile ou délicat. 21
          • En savoir plus sur la propagation de ce fruitier.

          Retour au menu