Greffage

Démystifier la Greffe de fruitier. Techniques de greffe.

Pourquoi greffer un arbre? - Christian Sauvé  


Types de greffe le plus souvent utilisés :

Démystifier la Greffe - Vidéo - Stefan Sobkowiak  

Conseils pour réaliser une greffe anglaise sur un fruitier. Une des techniques de greffe des plus efficace car elle offre une meilleure reprise.

Limites génétiques du greffage - Hartmann & Kester's Plant Propagation  

Étant donné que l'une des conditions d'une union de greffe réussie est l'appariement étroit des tissus producteurs de cals près des couches de cambium, la greffe est généralement confinée aux dicotylédones dans les angiospermes et aux gymnospermes. Les deux ont une couche de cambium vasculaire existant sous la forme d'un tissu continu entre le xylème et le phloème. Le greffage est plus difficile, avec un faible pourcentage de « prises » chez les plantes monocotylédones. Les monocotylédones ont des faisceaux vasculaires dispersés dans toute la tige, plutôt que le cambium vasculaire continu des dicotylédones. Cependant, il existe des cas d'unions de greffe réussies entre monocotylédones. En utilisant les propriétés méristématiques trouvées dans les tissus intercalaires (situés à la base des entre-nœuds), des greffes réussies ont été obtenues avec diverses espèces de graminées ainsi que la grande orchidée vanille monocotylédone tropicale.

Avant de commencer une opération de greffage, il convient de déterminer que les plantes à combiner sont capables de s'unir et de produire une union durablement réussie. Il n'y a pas de règle précise qui puisse prédire exactement le résultat final d'une combinaison de greffons particulière, sauf que plus les plantes sont proches botaniquement, meilleures sont les chances que l'union de greffons réussisse. Cependant, il existe de nombreuses exceptions à cette règle.

Greffe au sein d'un clone

Un greffon peut être regreffé sur la plante dont il est issu, et un greffon d'une plante d'un clone donné peut être greffé sur n'importe quelle autre plante du même clone. Par exemple, un greffon prélevé sur un pêcher ‘Elberta’ pourrait être greffé avec succès sur n’importe quel autre pêcher ‘Elberta’ dans le monde.

Greffe entre clones au sein d'une espèce

Dans les cultures d'arbres fruitiers et de noix, différents clones au sein d'une espèce peuvent presque toujours être greffés sans difficulté et produire des arbres satisfaisants. Cependant, chez certaines espèces de conifères, notamment le douglas de Menzies (Pseudotsuga menziesii), des problèmes d'incompatibilité sont apparus lors du greffage d'individus de la même espèce, tels que des clones sélectionnés de P. menziesii sur des porte-greffes de semis de P. menziesii. L'incompatibilité est également un problème dans la greffe de clones d'espèces à feuilles caduques, telles que l'érable rouge (Acer rubra), le châtaignier de Chine (Castanea mollissima) et le chêne rouge (Quercus rubra).

Greffe entre espèces au sein d'un genre

Pour des plantes d'espèces différentes mais du même genre, le greffage réussit dans certains cas mais échoue dans d'autres. Le greffage entre la plupart des espèces du genre Citrus, par exemple, est réussi et largement utilisé commercialement. L'amandier (Prunus amygdalus), l'abricotier (Prunus armeniaca), le prunier européen (Prunus domestica) et le prunier japonais (Prunus salicina) - toutes différentes espèces - sont greffés commercialement sur des porte-greffes de pêcher (Prunus persica). Mais d'un autre côté, l'amandier et l'abricotier, tous deux du même genre, ne peuvent pas être intergreffés avec succès. Le cultivar 'Beauty' de prunier japonais (Prunus salicina) fait une bonne union lorsqu'il est greffé sur l'amandier, mais un autre cultivar de P. salicina, 'Santa Rosa', ne peut pas être greffé avec succès sur l'amandier. Ainsi, la compatibilité entre les espèces d'un même genre dépend de la combinaison génotypique particulière du porte-greffe et du greffon. Les greffes interspécifiques réciproques ne réussissent pas toujours. Par exemple, le prunier 'Marianna' (Prunus cerasifera × P. munsoniana) sur les racines de pêcher (Prunus persica) constitue une excellente combinaison de greffes, mais l'inverse - les greffes du pêcher sur les racines de prunier 'Marianna' - meurent rapidement ou ne se développent pas. normalement.

Greffe entre genres au sein d'une famille

Lorsque les plantes à greffer ensemble appartiennent à la même famille mais à des genres différents, les chances de réussite d'une union s'éloignent. Des cas peuvent être trouvés dans lesquels de telles greffes réussissent et sont utilisées commercialement, mais dans la plupart des cas, ces combinaisons sont des échecs. Les greffons intergénériques sont rarement utilisés chez les conifères. Cependant, des taux de réussite élevés se produisent entre le cyprès de Nootka (Chamaecyparis nootkatensis) greffé sur un porte-greffe d'arborvitae chinois (Platycladus orientalis). L'orange trifoliée ( Poncirus trifoliata ) est utilisée dans le commerce comme porte-greffe nain pour l'orange ( Citrus sinensis ), qui est un genre différent. Le coing (Cydonia oblonga) a longtemps été utilisé comme porte-greffe nain pour certains cultivars de poiriers (Pyrus communis et P. pyrifolia). La combinaison inverse, coing sur poire, cependant, est infructueuse. La nèfle du Japon (Eriobotrya japonica) peut être greffée sur un porte-greffe de coing à feuilles caduques et naines (Cydonia oblonga). Voir Westwood pour d'autres exemples de compatibilité de greffage entre genres de pépins apparentés. Les greffes intergénériques de la famille des solanacées, Solanacées, sont assez courantes. La tomate (Lycopersicon esculentum) peut être greffée avec succès sur l'herbe Jimson (Datura stramonium), le tabac (Nicotiana tabacum), la pomme de terre (Solanum tuberosum) et la morelle noire (Solanum nigrum).

Greffe entre familles

Une greffe réussie entre des plantes de différentes familles botaniques est généralement considérée comme impossible, mais il existe des cas signalés dans lesquels cela a été accompli. Il s'agit cependant de plantes herbacées à vie courte, pour lesquelles le temps nécessaire est relativement court. Des greffes, avec des connexions vasculaires entre le greffon et le porte-greffe, ont été réalisées avec succès en utilisant du mélilot blanc, Metilotus alba (Leguminosae) comme greffon, et du tournesol, Helianthus annuus (Compositae) comme porte-greffe. Une greffe de fente a été utilisée, le greffon étant inséré dans le parenchyme de la moelle de la souche. Les greffons ont poursuivi leur croissance avec une vigueur normale pendant plus de 5 mois. À ce jour, aucun cas n'a été signalé dans lequel des plantes ligneuses vivaces appartenant à différentes familles ont été greffées ensemble avec succès et de façon permanente.

Base de données sur les compatibilités pour la greffe des fruitiers - Christian Sauvé  

Consulter la base de données sur les compatibilités (portes-greffes et greffons) pour la greffe des fruitiers.

Nombre de variétés/cultivars présentement dans la base de données pour chaque espèce :
Abricotier(9), Amélanchier(2), Argousier(46), Aronia, Aronie(1), Assiminier, Pawpaw(34), Aubépine(1), Bleuetier en corymbe(1), Camerisier(52), Casseillier(1), Cassissier(5), Cerisier aigre(6), Cerisier SK, Cerisier rustique, Cerisier nain, Griottier(6), Cerisier sucré, doux(22), Cognassier(1), Cotonéaster(1), Fraisier(1), Gadelier(6), Goji(1), Groseillier(9), Kiwi rustique(22), Mûrier(3), Nectarinier(1), Néflier(1), Pêcher(12), Pimbina(1), Plaqueminier de Virginie(2), Poirier Asiatique(14), Poirier de Sibérie , Poirier de Mandchourie(9), Poirier Européen(34), Pommetier(2), Pommier Standard(3), Prucot (Plumcot), Prune-abricot(1), Prunier Américain(1), Prunier Asiatique(13), Prunier Européen(26), Prunier Hybride(26), Prunier indigène(3), Prunier-cerise, Chum, Myrobolan(1), Ragouminier, Cerisier tomenteux(1), Ronce (Mûre)(1), Sorbier(2), Sureau(4), Vigne(1), Total : 394

Nombre d'association présentement dans la base de données pour chaque espèce :
Abricotier(19), Argousier(38), Camerisier(133), Casseillier(1), Cerisier sucré, doux(92), Cognassier(2), Fraisier(1), Goji(1), Kiwi rustique(37), Mûrier(1), Assiminier, Pawpaw(37), Pêcher(12), Plaqueminier de Virginie(1), Poirier Européen(638), Poirier de Sibérie , Poirier de Mandchourie(44), Poirier Asiatique(124), Pommier Standard(6), Prunier Européen(131), Prunier Asiatique(58), Prunier Hybride(88), Prunier-cerise, Chum, Myrobolan(4), Ragouminier, Cerisier tomenteux(1), Ronce (Mûre)(1), Vigne(1), Cerisier aigre(13), Cerisier SK, Cerisier rustique, Cerisier nain, Griottier(5), Nectarinier(2), Prucot (Plumcot), Prune-abricot(1), Néflier(4), Prunier indigène(13), Pommetier(8), Sorbier(1), Prunier Américain(3), Total : 1521

Sélection des greffons (scions) - Christian Sauvé  


  1. Ramassez votre greffon pendant qu'il est en dormance. Il est préférable de ramasser le bois bien avant que les bourgeons ne gonflent au printemps. Plus vous êtes au sud, plus tôt vous devez collecter des greffons. Cependant, ne coupez pas le scion lorsque les températures sont inférieures à -6 °C. Autour de la mi-mars selon la région où vous habitez.

  2. Le bois d'un an (la croissance de la dernière saison) est le plus facile à utiliser. Idéalement, des bâtons d'environ 18" à 36" de longueur et d'environ la largeur d'un crayon (1/4" de diamètre). Ce type de bois ne se trouve plus facilement sur les arbres qui ont été taillés l'hiver précédent. Si vous n'avez pas ce type de bois, il est possible d'utiliser du bois plus ancien, mais ce n'est pas aussi facile à travailler et la fusion sera moins bonne. Évitez de prendre les rejets/gourmands issues du porte-greffe et les rameaux trop fins. Assurez-vous d'avoir des bourgeons à feuilles plutôt que des bourgeons à fruits. Les bourgeons à feuilles sont très près du rameaux.

    Vidéo de Stefan Sobkowiak sur la collecte de greffons.

  3. Gardez votre greffons (scions) frais et humides. Les greffons devraient être conservés dès leur récolte, mis dans un sac de type "ziplock" au frigo entre 3°C et 5°C. Les greffons doivent rester à l'état dormant jusqu'au moment du greffage. Un réfrigérateur typique est à 3-5 °C et c'est parfait, mais seulement s'il n'y a pas de fruits dans le réfrigérateur. Les fruits émettent du gaz éthylène, qui endommagera votre greffon.

  4. Lorsque votre porte-greffe arrive, stockez-le correctement. Vous devez garder le porte-greffe au frais et les racines humides. Si vous avez une pièce à environ 7°C, c'est parfait. Sortez-les de la boîte et enveloppez les racines dans un sac en plastique avec de la sciure de bois humide. Vous pouvez simplement les laisser dans le plastique d'expédition et tout ira bien.

  5. Étiquetage. N'oublier pas d'étiqueter vos greffons avec le nom de la variété, la date de récolte et pourquoi pas le lieu de récolte.

    Sélection des greffons (scions) pour pommiers, poiriers et prunus - Vidéo - Richard Dufour  

    Série de trois vidéos sur la sélection des greffons (scions) pour pommiers, poiriers et prunus.




    Greffe en couronne - Vidéo - Richard Dufour  

    La greffe en couronne est une technique de greffe permettant de changer la variété d'un arbre arrivé à maturité. Elle consiste à glisser le greffon entre l'écorce et le tronc du porte-greffe fraichement coupé.

    Comment faire une greffe en T - Vidéo - Stefan Sobkowiack  

    Erreurs de pépinière et de greffage à éviter - Vidéo - Stefan Sobkowiak  

    Vidéo de Stefan Sobkowiak sur 11 erreurs de pépinière et de greffage à éviter.


Retour au menu